The mortal instruments (première trilogie), de Cassandra Clare

la-cite-des-tenebres,-tome-1---la-cite-des-tenebres-4412172La cité des cendresla-cite-des-tenebres,-tome-3---la-cite-de-verre-4416653

Chose promise, chose due, après l’article sur le film je vais vous parler du livre The Mortal Instruments de Cassandra Clare. Comme j’ai déjà lu la première trilogie en entier, je vais faire un article qui englobe les trois premiers tomes, comme une chronique de relecture, mais pour la seconde trilogie je ferai un article par tome car à partir du tome cinq ce sera une première lecture pour moi! Le premier nom de la série était La Cité des Ténèbres avec : tome 1 La coupe mortelle, tome 2 L’épée mortelle, tome 3 Le miroir mortel; mais maintenant le cycle s’appelle The Mortal Instruments avec tome 1 La cité des ténèbres, tome 2 La cité des cendres et tome 3 La cité de verre. Bon je ne trouve pas que le changement soit très intéressant, mais ils ont remis les couvertures d’origine c’est l’essentiel (à un moment ils ont lancé une édition avec les couvertures italiennes j’étais très déçue car les originales sont super belles!). Je l’ai déjà écrit, mais je me répète : ces romans étaient l’équivalent de la bible pour moi au lycée, j’avais totalement adoré et c’est le nom que je donnais quand on me demandait mon livre préféré! Pour les résumés (si vous commencez la saga lisez uniquement le synopsis du tome 1! Et ainsi de suite selon votre avancement) : dans le premier tome on suit l’histoire de Clary qui se rend compte qu’elle voit des événements dont elle est la seule à se rendre compte, Jace se présente alors à elle comme un chasseur d’ombres, Clary découvre ensuite que sa mère en est une aussi et qu’elle fait partie de cet autre monde qui coexiste avec celui des terrestres sans que ces derniers ne s’en aperçoivent! De plus le sombre et mystérieux Valentin cherche la coupe mortelle et Clary est apparemment liée à cet objet… Dans le second tome Valentin cherche à acquérir l’épée mortelle, et de nombreux meurtres de créatures obscures ont lieu dans tout Manhattan, nos chasseurs d’ombres vont avoir du travail pour limiter les dégâts. Enfin dans le tome trois le monde des chasseurs d’ombres est menacé par Valentin qui semble sur le point de réunir tout les instruments mortels pour invoquer l’ange Raziel, fondateur de la lignée des chasseurs d’ombre, si Valentin parvient à ses fins de nombreuses vies sont en danger! Ces résumés sont un peu simplistes mais je ne veux pas vous parler d’un certain sujet qui fait tout le sel de la saga car sinon et bien… la série perdrai une bonne partie de son intérêt!

la-cite-des-tenebres,-tome-1---la-coupe-mortelle-1145682la-cite-des-tenebres,-tome-2---la-cite-des-cendres-349905la-cite-des-tenebres,-tome-3---la-cite-de-verre-798742

Je suppose que tout le monde est d’accord, la première version des couverture est cent fois mieux? Heureusement qu’ils les ont remises!

Pour commencer je tiens à dire que cette saga est tout bonnement géniale car elle permet une évasion totale! J’ai mis à peu près 15 jours pour lire les trois tomes (j’ai lu d’autres choses entre temps) et pendant tout ce temps je vivais dans le monde des chasseurs d’ombres, même en ayant déjà lu les livres! Je pensais aux personnages en dehors de mon temps de lecture, l’univers est tellement riche! On suit les terrestres (c’est un peu les moldus de la saga), les chasseurs d’ombres mais aussi des créatures obscures (fées, vampires, loups-garrous, sorcier). On a donc un panel très diversifié et l’originalité de cette saga réside dans ce mélange, on ne nous parle pas que de la créature surnaturelle en vogue du moment quoi! Cassandra Clare a tellement bien conçu son univers qu’on a l’impression d’être un personnage, la diversité des lieux, qui sont tous bien décrits, m’a donné l’impression au fil des pages de devenir comme Clary, une habituée de tous ces endroits qui m’étaient inconnus quelques jours plus tôt! (Bon dans mon cas pas vraiment puisque c’est une relecture).

Pour ce qui est des personnages je vais commencer par vous parler de Jace. Comment vous dire? Jace c’est l’amour de ma vie! (Enfin du moins quand j’étais en seconde). Il est si bien creusé, sa personnalité se révèle au fur et à mesure des pages, c’est un être à la fois terriblement sarcastique mais qui cache des failles et des fêlures et c’est ce que j’aime chez lui, cette part d’ombre qui le ronge! J’adore toujours autant ce personnage même cinq ans plus tard, même maintenant que je me suis un peu détachée de cette passion dévorante que je ressentais étant ado (qui relevait quasiment d’un trouble obsessionnel, mais bon les lecteurs et lectrices connaissent tous ça un jour non? ). En plus avec ses répliques mortelles il me fait souvent rire et apporte beaucoup de fraîcheur au roman qui est parfois très drôle :

« En temps normal, je suis quelqu’un d’extrêmement facile à vivre. Excepté les jours pairs, et impairs bien sûr »

Ensuite Clary je l’adorais étant ado, j’aime toujours bien son personnage, mais n’ayant plus les même préoccupation je me suis sentie moins proche d’elle qu’avant. Cela dit j’aime son coté décidée, fonceuse mais aussi artiste et rêveuse, sa passion pour le dessin, son imagination, ce n’est vraiment pas dur de s’attacher à elle et de suivre ses doutes et ses réflexions!

Pour les personnages secondaires je suis totalement fan d’Alec le frère adoptif de Jace et de Magnus Bane le grand sorcier de Brooklyn! En fait j’adore tous les habitants de l’institut de New-York (centre où se retrouvent les chasseur d’ombres) : Jace, Isabelle, Alec et Max! Et encore une fois la variété d’origine des personnages rend l’univers de The Mortal Instruments très complet. Quand on lit, on y croit totalement et on se déconnecte du réel! Par contre en ayant grandi j’ai plus de mal avec Simon (le meilleur ami de Clary) qu’avant. Ce n’est plus vraiment un personnage auquel j’accroche, il est peut être un peu trop naïf et simple… Cela dit il est loin d’être antipathique pour autant.

Venons en à une de mes parties préférées de ce roman : l’histoire d’amour qui y est développée, je ne vous dirai pas entre quels personnages, vous le saurez bien assez vite, mais cette relation m’a torturée la première fois que je l’ai lu (quand on connait déjà la fin c’est différent). J’ai tout ressenti avec les personnages concernés, leurs peines, leurs douleurs, leurs joies, leurs espoirs, si vous aimez les romances avec de (gros) obstacles vous allez adorer ce roman, ce n’est pas une bluette facile et mièvre qui est racontée ici! En tout cas je suis totalement mordue du couple en question!

Pour ce qui est de la narration comme vous l’avez déjà probablement compris j’adore l’écriture de Cassandra Clare, je ne pense pas qu’elle ai un style phénoménal et très étudié mais j’accroche totalement, je rentre dans chaque page et je m’engouffre toute entière dans le livre! Et puis le cheminement de l’histoire est régulier : entre moments d’actions et moments où on découvre plus en profondeur l’univers des chasseurs d’ombres (on visite chaque recoin de ce monde fantastique!). Globalement j’ai presque autant accroché à la lecture qu’à la relecture! Certes une première fois reste toujours une première fois et ma première lecture a été juste fabuleuse, je ne vivais plus que pour replonger dans mon livre! Mais même maintenant j’adore ce livre, qui est d’ailleurs un des rares que j’ai relu dans ma vie. Redécouvrir cette saga m’as donné envie de me replonger dans d’autres sagas de mon adolescence comme Harry Potter, La Quête D’Ewilan, Ellana, Eragon, Tara Duncan …

En bilan ce livre reste et restera probablement un de mes romans préférés, de ceux qui ont nourri ma passion pour la lecture, et je le recommande à 200% à tous les ados mordus de lecture. Mais même si vous n’êtes pas un ado il y a de fortes chances pour que vous plongiez dans ce livre sans le regretter!

Comme d’habitude n’hésitez pas à donner votre avis!

Bonne lecture!

Publicités

9 réflexions sur “The mortal instruments (première trilogie), de Cassandra Clare

  1. Pingback: The Dark Artifices, tome 1 : Lady Midnight de Cassandra Clare [LC#14] | La tête en claire

  2. Pingback: Throwback Thursday Livresque #49 | La tête en claire

  3. Pingback: The Mortal Instruments Origines, tome 3 : La Princesse mécanique de Cassandra Clare [LC#12] | La tête en claire

  4. Pingback: The Mortal Instruments, Les Origines, Tome 1 : L’Ange Mécanique de Cassandra Clare | La tête en claire

  5. Pingback: [Série] Shadowhunter | La tête en claire

  6. Pingback: Mes obsessions thématiques #2 : Les anges | La tête en claire

  7. Jai beaucoup aimé le film, mais je narrive pas à lire apres avoir vu le film jai limpression de me spoiler volontairement etrange… mais jai vraiment bien aimé le film. Peut etre je lirais cette trilogie que jaurais oublier le film.

    Aimé par 1 personne

    • Je suis contente d’avoir l’avis de quelqu’un qui a vu le film sans avoir le le livre! Au moins je sais que le film est vraiment bien, moi je l’ai bien aimé mais bon le livre c’est un peu mon chéri. Par contre même si tu as vu le premier film qui révèle pas mal de choses il y a six tomes et pas mal de différences donc tu es loin de t’être tout spoilé et il te reste beaucoup de choses à découvrir =D Je te le conseille vraiment surtout si tu as apprécié l’univers du film!

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s